Plume (2002)

D’après l'oeuvre de Henry Michaux

 

 

 

 

   PLUME, personnage à mi‑chemin entre Chaplin et Tati. Comme eux, il traverse des situations incongrues, absurdes ; et nous plonge dans un univers insolite, poétique.

     Un seul comédien, un acteur, un conteur, un intrus et pour seul espace le sien, qu’il nous livre par la métamorphose et l’étonnement, le langage d’un corps traversé par de multiples plaisirs.
     Entouré de femmes pleines de boutons, d’une police souvent inquiète, d’une reine nymphomane, de cul‑de‑jattes plein les arbres, d’arracheurs de tête égarés, de chirurgiens ignorants ; Plume a une mère très sensible. S’il avait su, il aurait commandé simplement un œuf, mais il ne se plaint pas, il a encore neuf doigts, il ne dit rien, il voyage, il songe aux malheureux qui ne peuvent pas voyager du tout.  
 
 

 Qui est Plume?

 

 

De la famille de monsieur Hulot, de François Pignon, Chaplin,

ce personnage lié à l'enfance provoque un attachement immédiat.

 

Plume est un clown moderne.

 

Plume reste léger et naÏf, sans être idiot. Simple et lunaire, il se réfugie dans un monde intérieur, d’indifférence et de paresse et échappe ainsi aux brutalités qui l’entourent ; ce moyen de résistance lui permet de rester libre.

 

Il voyage continuellement. Sans but. Incertain. Se définit par l’errance. Inadapté, décalé, on rit de ses maladresses poétiques. Humour. Plume est un personnage à vocation populaire.

 

Plume était l'oeuvre préférée de Michaux lui-même. 

 

 

 

 

 

 

PLUME .pdf
Document Adobe Acrobat [1.2 MB]

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La Compagnie d'Henry