Je me porte bien, adieu (2011) 

D’après les Paroles de Poilus 

 

 

 

Grâce à un appel lancé par Radio France, plus de 8000 correspondances des soldats de la Grande Guerre à leurs famille ont été retrouvées, puis sélectionnées  pour composer le recueil "Paroles de poilus".

 

Ces auteurs inconnus témoignent, à travers ces écrits, de l'horreur de la Première Guerre Mondiale, mais révèlent aussi une humanité et un regard sensible sur la vie.

 

Les descriptions oscillent entre chaos de la guerre et pensées intimes dans les tranchées. Le contraste est foudroyant, la sensibilité des soldats s'exprime dans

la barbarie quotidienne.

 

 

 

 

C’est à partir de ce recueil de correspondances que La compagnie d'Henry

a conçu le spectacle : "Je me porte bien, Adieu".

 

Le metteur en scène, Anthony le Foll a choisi des lettres où les hommes se livrent, sans tabous, et décrivent la triste réalité à leurs familles. 

 

Des lettres pleines de poésies, des lettres d’amour, subtiles et puissantes.

Sur scène, deux comédiens, nous racontent et nous livrent ces lettres,

sans artifices. 

 

La pièce réveille en nous un devoir de mémoire, dans un univers littéraire épistolaire.

 

 

 

 

 

 

 

dossier de présentation parole de poilu[...]
Document Adobe Acrobat [3.1 MB]

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© La Compagnie d'Henry